Mougins

Mougins (44)

72 Chemin de l'Horizon
06250 Mougins
Téléphone : 04 92 92 50 00
https://mougins.fr

Info Tourisme : 04 92 92 14 00

mougins logo

art addict2Mougins
Dix-sept artistes du village exposeront leurs œuvres à l’espace culturel tout l’été. Sculpture, peinture, verrerie, raku…

les nocturnesMougins
Tous les vendredis d’été, un orchestre lounge Jazz, situé aux abords du jardin Gottlob, animera vos soirées à l’heure de l’apéritif ou du dîner.

operaMougins
L'Ecole municipale de musique de Mougins Présente "Les plus grands airs d'opéra"

graviteMougins
Depuis des années, les notions de poids, d’espace, de vitesse et de masse ont traversé de façon intuitive la recherche chorégraphique d’Angelin Preljocaj.

Mgeorge dandinougins
Le paysan George Dandin s’est beaucoup enrichi dans le commerce agricole. Un jour, il se paye le voyage jusqu’à Versailles, change de nom et s’achète une jeune épouse de pauvre noblesse.

somosMougins
Une création de Wilmer Marquez avec la collaboration artistique d’Edward Aleman

splash operaMougins
Après sa journée de travail, une femme se détend au bord de sa piscine en chantant les grands airs de l’opéra français, accompagnée par son pianiste et homme à tout faire.

amorMougins
Les danseurs de la Compagnie Grenade réenchantent les pièces modernes et audacieuses de leurs aînés. La chorégraphe aixoise Josette Baïz invite sur le plateau des grands noms de la danse autour du thème de l’amour : Joëlle Bouvier & Régis Obadia, Claude Brumachon, Nicolas Chaigneau & Claire Laureau, Patrick Delcroix, Sharon Fridman, Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou, Angelin Preljocaj, Richard Siegal .

la nuit des roisMougins
Le Duc Orsino soupire après l’inaccessible Olivia, recluse dans le deuil. Res-capée d’un naufrage, Viola est convaincue que son frère jumeau s’est noyé.

vous n aurez pas ma haineMougins
Antoine Leiris a perdu sa femme Hélène, le 13 novembre 2015, au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume. À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre Vous n’aurez pas ma haine - publiée au lendemain des attentats - il nous raconte comment, malgré tout, la vie doit continuer.

katia guerreiroMougins
Avec son 10e album Sempre, Katia Guerreiro confirme son importance dans la culture du fado. Sempre signifie toujours. Comme pour invoquer la di-mension éternelle du fado qu’elle aborde depuis vingt ans sans artifice ni calcul.

machine de turingMougins
Manchester. Hiver 1952. Suite au cambriolage de son domicile, le profes-seur Turing porte plainte. D’allure peu conventionnelle, il n’est pas pris au sérieux. Mais sa présence n’échappe pas aux services secrets britanniques… L’interrogatoire va alors prendre une toute autre tournure et nous amener à parcourir la vie d’Alan Turing…

le gros sabordageMougins
Le gros est une pièce de cirque où il est question d’équilibre et d’agilité. Jusque-là, rien d’anormal. Mais les artistes de La Mondiale générale ajoutent à leur « cuisine » une pincée d’humour et un soupçon d’autodérision.

parallelesMougins
En 1986, paraissait Parallèles, un ouvrage consacré au couple d’étoiles, Wil-fride Piollet et Jean Guizerix. Ils y donnaient une toute nouvelle image de la danse, abolissant les barrières entre classique et contemporain, entre les pieds en-dehors ou parallèles. En guise d’hommage à ce vent de nouveauté, Raphaël Cottin, leur élève, crée Parallèles.

mon corps palimpsesteMougins
Avec Mon corps palimpseste, le chorégraphe Éric Oberdorff signe le dernier volet de son cycle Traces, un travail entamé en 2013, autour de la mémoire, des souvenirs, de leurs empreintes sur les corps et leurs impacts sur les parcours.

trio soraMougins
L’Académie du Festival d’Aix-en-Provence est, depuis 1998, un centre de perfectionnement vocal et instrumental de référence, un atelier de réfl exion et d’expérimentation sur la création d’opéra et de formes innovantes, ainsi qu’un lieu de développement professionnel pour les jeunes artistes.

au bois dormantMougins
Une marionnettiste, un comédien et un musicien s’amusent à dépoussié-rer le conte de La Belle au Bois dormant en farfouillant dans une armoire, château de ce conte merveilleux, boîte magique de cette histoire à dormir debout. Tous les objets se mettent à vivre et à chanter aux rythmes enjoués d’un tambour, d’une vielle à roue et d’un orgue à soufflet.

la reverence mai 68Mougins
L’évocation de Mai 68 sonne toujours comme un bouleversement. La nais-sance d’une nouvelle société. L’acquisition de libertés nouvelles.

orchestre nationale de jazzMougins
L’Orchestre National de Jazz, créé en 1986 par le ministère de la Culture, a fait naître depuis sa création 11 projets d’orchestres, accueilli près de 150 solistes et produit 28 albums. En 2019, Frédéric Maurin, guitariste et compositeur, inaugure la douzième aventure artistique de l’ONJ.

anthologie du cauchemarMougins
La chorégraphe Marcia Barcellos et le compositeur-metteur en scène Karl Biscuit axent leurs recherches sur la confrontation des élans créatifs de la danse, de la musique et des arts plastiques. Leur toute dernière création Anthologie du cauchemar, florilège de saynètes interroge l’étrangeté de nos songes, ainsi que leurs modalités d’interprétation.

adieu monsieur haffmannMougins
Paris - Mai 1942 : Le port de l’étoile jaune pour les juifs est décrété. Au bord de la faillite, Joseph Haffmann, bijoutier juif, propose à son employé Pierre Vigneau de prendre la direction de sa boutique et de venir y vivre avec son épouse Isabelle, en attendant que la situation redevienne normale.

fred nevcheMougins
Fred Nevchéhirlian est à l’image de « sa » ville, Marseille : une somme d’influences mélangées. Enfant, il rêvait d’être poète. Il est une figure des premières années du slam en France.

l ameriqueMougins
Bernard, alias Babar, est un étudiant en médecine qui vit à Bruxelles. Il est animé d’une soif de justice, de révolte et d’idéal, mais il a peur de tout. Il part à Paris, comme ça, pour voir.

sisyphe heureuxMougins
Le chorégraphe grenoblois François Veyrunes peaufine sa danse depuis vingt ans. Sisyphe Heureux est le dernier volet de sa trilogie chorégraphique sur les héros de la tragédie grecque.

a bien y reflechirMougins
Les 26000 vous convient à la sortie de résidence de leur premier spectacle de rue en salle (ben quoi, vous avez vu le temps qu’il fait dehors ?).

waxMougins
Sur le plateau, une petite fabrique ou un laboratoire : la cire (wax en anglais) chauffe dans un grand récipient et bientôt se répand sur le sol dans une flaque informe.

rock goalMougins
Lizzie aime le baseball et David le kung-fu. Elliott préfère la gymnastique et Se-rena le tennis… Ensemble ils jouent au Rock & Goal ! L’énumération des disci-plines olympiques que traversent à tout berzingue les danseurs apparaît comme un sport à part entière.

mozartMougins
1791 fut une année aussi exceptionnelle que funeste pour Mozart. Il com-pose deux de ses œuvres majeures : La Flûte enchantée et son fameux Requiem, une œuvre entourée de légendes et laissée inachevée par sa mort brutale. Au-delà de tous les mythes, demeure la beauté de cette œuvre grave, solennelle, transcendante.

tripotoirMougins
Parmi ses nombreuses activités, la compagnie Émilie Valantin s’aff aire beaucoup à la transmission, à travers des ateliers, des stages en France et à l’étranger.

flowMougins
La compagnie Linga fondée en 1992 impose rapidement son répertoire sur la scène internationale et met en scène une danse physique, sensuelle et puissante qui interroge l’influence des situations politiques et sociales sur les corps.

kyan khojandiMougins
Révélé au public dans la série Bref, en 2011. Depuis, il fait des apparitions remarquées au théâtre, à la télévision, au cinéma. On l’a vu dans les clips de Monsieur tout le monde et de Personne, de Big Flo & Oli. Il est apparu dans Casse-tête chinois, de Cédric Klapisch.

jeu amourMougins
Il y a eu du progrès ! Monsieur Orgon arrange le mariage de sa fille Silvia avec le fils d’un ami, dénommé Dorante, mais il lui laisse tout de même la décision finale, selon que ce prétendant lui plaise ou non. Et lui permet même de l’épier, déguisée en Lisette, sa servante.

we are monchichiMougins
Le duo Wang Ramirez transmet son œuvre phare Monchichi à un tandem de danseurs plus jeunes et recompose le duo sur mesure avec l’aide de Fabrice Melquiot.

incertain monsieur tokbarMougins
Certains jours, au pied de la maison de retraite, on peut croiser un certain monsieur Tokbar. Depuis des mois déjà, il fouille ses poches et cherche désespérément les clefs de sa "motobylette". Il ne sait plus où il s’égarait.

cabinet de curiositesMougins
L’idée d’un cabinet de curiosités – concept désuet pour désigner un musée basé sur une collection d’objets et de curiosités rares – fournit le cadre à cette soirée de divertissement théâtral qui se situe entre les arts plastiques et les arts du spectacle.

o yukiMougins
O’Yuki est une petite fi lle solitaire, très entourée : un père qui ne parle jamais, une belle-mère dont elle ne voulait pas, son ami Victor à la langue bien pendue, le dieu des saisons, ou encore des animaux fantastiques qui lui sortent de la tête.

hermesMougins
Hermès est un jeune dieu farceur, menteur, rusé et voleur, qui raconte des histoires à dormir debout. Il est aussi un dieu mystérieux car il possède le don d’ubiquité et de divination. Il est connu pour être le messager entre les dieux et les humains. Il est moins connu pour être un passeur entre la vie et la mort, un passeur d’âmes égarées.

ici et ailleursMougins
Depuis sa création en 1984, la Compagnie Pupella-Noguès réalise de nom-breuses créations de théâtre de marionnettes dans des dispositifs scéno-graphiques insolites.

hop laMougins
Hop là ! se construit tel un jeu d’enfant. De manipulations en détournements d’objets, naît un monde visuel et sonore rempli d’histoires inattendues dans lequel évolue Getulio, un petit bonhomme clownesque sorti d’un chapeau.

may beMougins
Il y a des pièces qui deviennent historiques parce qu’elles bouleversent tout ce qu’on croyait savoir de la danse : May B, créée en 1981 et inscrite au répertoire de la compagnie depuis presque 40 ans, est un de ces joyaux !