Du 12 octobre au 12 janvier 2020 : Exposition Les terres proches

 

les terres prochesLe parcours de l’exposition Les Terres Proches réunit des installations, textes, dessins, vidéo et plusieurs séries de photographies argentiques de Geneviève Roy – Minéral, Herbes, Constellations, Regard de l’aigle, Cartographie rêvée – en résonance avec les espaces du château médiéval de Carros.

Issue d’une exploration approfondie et de longue marches sur le plateau karstique de Saint-Barnabé, situé au Col de Vence, les œuvres offrent une lecture inédite du paysage, dans une démarche intuitive et créative qui multiplie les échelles et implique une approche non conventionnelle de notre positionnement dans l’espace et le temps.

L’artiste tend également à rechercher les liens qui subsistent avec les peuples qu’on nommes en anthropologie les “peuples racines”. Enfin, en s’éloignant de la prise de vue d’origine, elle révèle d’autres points de vue, d’une manière à la fois expérimentale et poétique, remettant en question la façon dont nous pensons la nature.

 

Geneviève Roy suit des études de géographie à La Sorbonne avant d’être admise à l’école des Beaux-Arts de Paris. Ses premiers travaux s’appliquent au champ documentaire, liant sa passion pour la photographie à celle du voyage. La série “Portrait d’Arabie” révèle sa vision du portrait aux compositions frontales. Tour à tour assistante de réalisation, régisseur, directrice de production multimédia, elle ne cesse d’explorer l’image. Ses photographies sont régulièrement publiées dans des magazines. Après cette période où la couleur domine, elle se tourne vers le noir et blanc et investit le champ artistique de la danse contemporaine.

Son installation à Vence influence ses projets vers une recherche plus intimiste. La nature prend une part prépondérante dans son oeuvre : forêts, rochers, eaux, lieux insoumis et contes, autant de thèmes qui font l’objet d’expositions notamment à Nice, Vence, Cannes et Paris. Elle accomplit depuis plusieurs années une recherche sur les paysages méditerranéens. La réalisation du tirage argentique en chambre noire va faire partie de sa réflexion et devenir une expression indissociable de sa création photographique. D’une série photographiée au cap d’Antibes, elle associe à l’eau, aux cagues et à l’écume en mouvement une autre matérialité, dans une recherche explorant la part la plus sauvage de la nature.

 

Vernissage le 12 octobre à 11h30

Centre international d’Art contemporain
Carriero dou Casteu
06510 Carros
Téléphone : 04 93 29 37 97